Il y a des légendes qui ne meurent jamais, ou du moins, que l’on ne peut laisser s’éteindre et tomber dans l’oubli. Les marques vont et viennent, mais certaines ont véritablement  marquées leur époque. Les histoires sont fortes, les associations sentimentales puissantes. Le retour dans la lumière ? Certain. 

Le Coq Sportif fait évidemment partie de ce cercle très fermé des marques qui ont su, malgré une période de difficulté, refaire surface et renaître comme jamais. Discutez-donc de l’animal à cette jeunesses des années 80′, on vous parlera d’une marque symbole d’une décennie sportive riche en émotions. De la victoire historique d’un Yannick Noah à Roland Garros, d’un Maradona et de ces argentins vainqueurs d’une Coupe du monde, des années dorées de l’ASSE dans le football français, d’un XV de France mené par Serge Blanco, d’un Tour de France d’origine…

Noah-Garros-Coq-sportifCoq-Sportif-Tour-de-FranceMaradona-coq-sportif

Malgré tout, l’équipementier sportif français était bien mal en point au début des années 2000. Assailli par une concurrence bien trop agressive et bien trop nombreuse, le Coq Sportif a virevolté avec la rupture complète. La marque n’était plus que l’ombre d’un passé glorieux n’ayant su se réinventer au présent pour un futur victorieux. Mais ce n’était qu’une question de temps et de concordance.

C’est en 2005 que l’emplumé se refait une beauté en intégrant le fond d’investissement suisse Airesis. L’occasion pour notre Coq de se réinventer. Nos voisins Hesveltes ont ainsi retravaillés toute la stratégie de la marque autour de son histoire sportive, centrée évidemment autour de son berceau : la France. La nouvelle stratégie « Made in France » du Coq Sportif a donc amené tout naturellement l’équipementier à faire valoir son savoir-faire pour une montée en gamme nécessaire pour s’imposer à présent sur le secteur.

Certainement l’une des premières pour la tendance encore peu répandue du « Made in France », le Coq Sportif s’est envolé. En seulement 5 ans, le chiffre d’affaires de la marque a quadruplé. Sans parler de sa notoriété, de ses collaborations en tout genre et de son retour dans la valse des grands équipementiers internationaux. Cocorico. Bingo. Autant dire que malgré les années, le Bleu Blanc Rouge lui sied toujours à merveille. De quoi rendre le sourire ! Mais surtout le partager… 

Coq_sportif_souriez-1 Coq_sportif_souriez-2

Après des années de silence, le Coq Sportif reprend la parole pour nous parler sentiments. Sa vision du sport est ainsi explicitée par cette campagne intitulée « Souriez c’est du sport«  selon ces quelques concepts : plaisir, partage, bonheur, dépassement de soi et émotion. La marque navigue ainsi entre les grands moments de son histoire et son actualité sportive : retour sur le Tour de France, course cyclotouriste vintage de l’Eroica, come-back dans le tennis par Richard Gasquet

 » Nous avons voulu exprimer de manière forte et claire notre retour dans le Sport de haut niveau. Le Coq Sportif renaît parce qu’il est aujourd’hui ce qu’il a toujours été, un équipementier sportif. C’est notre inspiration pour le futur, et cela doit se ressentir dans nos choix, nos collections, nos ambitions. Nous voulons aussi donner notre point de vue ; notre vision est que le Sport doit avant tout être une source de plaisir, qui passe par l’émotion, l’adrénaline ou tout simplement le beau geste, même au plus haut niveau. La création est pure, les photos reflètent de réels moments de sport, nous avons voulu être le plus vrai possible. « , explique Cyril du Cluzeau, Directeur Marketing International le Coq Sportif.

L’ensemble de la campagne est à retrouver dès le mois d’Avril sur tous les canaux de la marque : print, média, digital, store… L’été s’annonce sportif avec le Coq, pour notre plus grand plaisir !

Au passage, un coup de cœur pour la déclinaison « Classiques du Printemps » sur nos belles routes nordistes (et belges) !

Campagne_Souriez_coq_sportif

Site de la marque : http://www.lecoqsportif.com

Le blog Coq Sportif : http://blog.lecoqsportif.com

« Sportivement »