Motorola reprend du poil de la bêteAprès quelques années difficiles pour la marque d’électronique et de télécommunications, accusant des pertes colossales se chiffrant en milliards d’euros, l’espoir renaît avec Google en 2011. Le géant américain rachète la branche Motorola Mobility dans le but de développer de nouveaux smartphones, tablettes, applications et autres outils technologiques.

La Google company a donc décidé de prendre un nouveau départ et d’innover pour le lancement du Smartphone Moto X : un téléphone personnalisable par le choix de sa couleur. Mais c’est surtout dans sa communication que Motorola a étonné. L’entreprise de l’Illinois vient de créer le premier print interactif capable de changer de couleur. Paru dans le magazine papier Wired, cette publicité propose au lecteur de changer la couleur du smartphone selon les 11 teintes proposées en appuyant simplement sur le bouton correspondant à la couleur. Prouesse technologique, ce print est en fait composé de lampes LED, batteries et d’un ensemble de boutons… Le tout caché dans une page au milieu du magazine.

L’impact marketing et communiquant est certain. Les publicités print passant de plus en plus inaperçues, Motorola rend ce support plus interactif, lui évitant ainsi d’être noyé dans la masse. Même si le coût de l’opération n’est certainement pas négligeable, ce type de dispositif à au moins le mérite d’offrir davantage de possibilités à un support print bien souvent peu engageant.

L’innovation quelle qu’en soit sa forme,
pour une marque de téléphonie en pleine reconstruction