Intermarché est prêt à tout pour prouver sa bonne foi, même à sortir les plus moches. Les difformes et les bizarres sont en tête d’affiche, devant vous. Mais c’est surtout que vous n’auriez jamais cru possible de les voir à cette place, à cet endroit précis, à vous narguer. Tellement attrayants mais en même temps si repoussants… 

Intermarché_moches-6 Intermarché_mochesIntermarché_moches-5

Oui, ceux sont bien eux les nouvelles stars du rayon primeur chez Intermarché : les fruits et légumes moches ! Il faut croire que la chaîne de distribution n’a pas tergiversé un seul instant pour trouver un nom si accrocheur pour cette nouvelle gamme. Cela aura, au moins, le mérite d’être clair. Et si ça ne l’est pas encore assez, Intermarché a lancé une belle série de prints pour agrémenter le rayon fruits et légumes des magasins. Mais surtout pour sublimer les formes disgracieuses de ces fruits et légumes habituellement relayés à la case poubelle car « impossible à la vente ». Au passage, on appréciera évidemment le ton décalé de toute cette campagne de communication. Mais revenons à la réelle belle initiative de l’enseigne de grande distribution à l’adage bien connu : Intermarché, ensemble luttons contre la vie chère !

Intermarché_moches-1

Dans le cadre d’un programme européen visant à réduire le gaspillage, le magasin de Provin a proposé à la vente, sur 2 journées (21-22 mars), des fruits et légumes moches et difformes. Ces derniers sont évidemment moins chers que les autres du rayon : avec une économie chiffrée en moyenne à 30% ! Un réel avantage donc, pour des produits tout à fait consommables malgré leur aspect au premier abord peu engageant… « Les fruits et légumes moches sont aussi bons qu’ils sont moches ».

Mais bien plus qu’une réelle opération de RSE menée par Intermarché, cette action est considérée comme un premier mea culpa de la grande distribution. Le secteur est en effet le premier acteur majeur à avoir imposé une standardisation des produits mis en vente, passant pour le rayon primeur, par un calibrage presque drastique des fruits et légumes. Obligeant ainsi les producteurs à jeter (ou trouver un moyen différent d’écouler) une bonne partie de leur production.

Avec près de 1200 kilos de fruits et légumes vendus sur les 2 jours d’opération, l’initiative semble avoir été très bien accueillie par la clientèle, elle aussi par conséquent sensibilisée au gaspillage. Il était donc temps que la grande distribution montre ses premiers signes de raison. Il est parfois bon de revenir à de vraies valeurs pour un modèle économique bien trop souvent éloigné des préoccupations de ses clients.

En espérant que les fruits et légumes moches envahissent bien rapidement nos étales et nos assiettes !


15.04.14 – Pour information, l’opération de sensibilisation par Intermarché continue avec la sortie de spots vidéos n’ayant qu’une seule vocation : sublimer ces produits moches ! Plateau tournant, fond blanc, accompagné d’une unique voix et d’une ambiance mélancolique, ces vidéos parachèvent réellement une très belle campagne média. Campagne signée par l’agence Marcel.