BurgerKing_Whooper_SelloutBurger King a de nouveau défrayé la chronique sur le monde des réseaux sociaux. La célèbre chaîne de fast-food a en effet décidé de faire le tri dans ses fans abonnés à la page Facebook de la marque. 

Alors que beaucoup parlent et se plaignent aujourd’hui d’une faiblesse d’un taux d’engagement de la part des clients, Burger King ne semble pas s’en soucier. La philosophie de cette campagne est simple : ne conserver que les « vrais fans« .

Cette opération nommée « Whooper Sellout » propose ainsi aux utilisateurs du réseau social de passer un test de fidélité pour mesurer leur attachement à la marque (ou non). Mais pour apporter un peu plus de piquant, Burger King a décidé de faire entrer dans la danse son concurrent principal : MacDonald’s

Cela vous donne ceci : le choix entre un bouton « J’aime » vous permettant de rester fan de la page Facebook et un Big Mac vous bannissant automatiquement de la fan page avec pour compensation le-dit burger offert par la concurrence ! Osé..

BurgerKing_Whooper_sacrificeEt ce n’est pas le premier coup d’éclat de la marque sur les réseaux sociaux. Il y a quelques années, Burger King vous proposait en effet de sacrifier 10 de vos amis Facebook pour gagner un le fameux Whooper. Vos amis (disons maintenant ex-amis) recevant pour seule explication un petit message automatique leur expliquant qu’ils ont été supprimés pour un burger gratuit, sympa ! Face au succès et à l’ampleur de cette superbe campagne de buzz, Facebook a réagit en supprimant l’application.

Une chose est sûre, Burger King n’a pas froid aux yeux…